Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

24/08/2011

Vaincre l'impuissance - Remede Naturel, Sans Danger

impuissance masculine,trouble sexuel,pilule impuissance,impuissance homme,manque de desir,contre l'impuissance,achat vigaroc,comment augmenter impuissance,traitement l'impuissance,comment avoir une érectionLes hommes atteints de troubles de l’érection ne parviennent pas à une érection suffisante ou ne parviennent pas à maintenir l’érection lors des rapports sexuels. Si ces troubles surviennent de façon répétée, on parle de «dysfonction érectile». Le diagnostic de dysfonction érectile est posé lorsque des troubles de l’érection se manifestent régulièrement.

 

Des études réalisées dans différents pays révèlent que les troubles de l’érection sont beaucoup plus répandus qu’on ne le pense. La fréquence de la dysfonction érectile dépend fortement de l’âge. Dans une grande étude incluant 28'000 hommes, on a constaté une dysfonction érectile chez 7% des sujets de 20-29 ans, chez 48% des sujets de 50-59 ans et chez 64% des sujets de 70-79 ans.

 

De nombreux hommes ont occasionnellement des troubles de l’érection. En règle générale, ces troubles sont passagers et ne deviennent pas chroniques. Si les troubles de l‘érection deviennent plus fréquents, il faut envisager une dysfonction érectile.

 

Les troubles de l’érection peuvent être plus ou moins prononcés. La fonction érectile est classifiée en différentes catégories:

·         Pas de dysfonction érectile: la capacité à avoir une érection et à la maintenir n’est pas altérée.

·         Dysfonction érectile d’intensité légère: la capacité à avoir une érection et à la maintenir est légèrement altérée. Les hommes concernés sont généralement sexuellement satisfaits.

·         Dysfonction érectile d’intensité moyenne: la capacité à avoir une érection et à la maintenir est partiellement altérée. Les hommes concernés sont rarement sexuellement satisfaits. La majorité des hommes souffrent de cette forme de dysfonction érectile.

·         Dysfonction érectile d’intensité grave: la capacité à avoir une érection et à la maintenir est fortement altérée. Les hommes concernés ne sont pas du tout ou rarement sexuellement satisfaits.

 

Différentes causes peuvent perturber la relation complexe entre les mécanismes mentaux et vasculaires et ainsi déclencher une dysfonction érectile. Dans près de 70% des cas, une atteinte de la fonction vasculaire se situe au premier plan.

Avec l’âge beaucoup d’hommes constatent qu’ils mettent plus longtemps à avoir une érection, que l’érection n’est plus aussi prononcée qu’autrefois ou qu’ils mettent plus longtemps à avoir un orgasme. Tous ces phénomènes sont normaux et ne doivent pas être confondus avec des troubles de l’érection. Les troubles de l’érection ne sont pas des conséquences incontournables de l’âge.

 

Il y a quelques années, on considérait que des facteurs psychiques étaient la principale cause de la dysfonction érectile. Aujourd’hui, on sait que c’est inexact. Le plus souvent, une combinaison de différents problèmes - comme les contraintes psychosociales, l’hypertension, le surpoids, le diabète ou la dyslipidémie - est responsable de la dysfonction érectile (environ 80% des cas).

 

Des causes organiques (diabète, hypertension artérielle, surpoids, hyperlipidémie) engendrent une altération des parois vasculaires, qui précède le développement de l’artériosclérose, notamment des artères du pénis.

Autres causes possibles : certaines interventions chirurgicales dans le petit bassin, maladies neurologiques, médicaments et troubles hormonaux.

 

 

Les commentaires sont fermés.