Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

01/08/2014

Lorsque l'homme échoue de faire durer le plaisir de son amante…

  20786.jpg

Bien que la sexualité soit la source de plaisir et d'épanouissement, elle est aussi une source de stress et d'anxiété si on considère que l'acte sexuel est une occasion où l'homme prouve sa puissance et sa masculinité.  Pour cette raison certains hommes se sentent angoissés et ont peur d'échouer et de ne pas être à la hauteur. C'est insupportable pour tout homme de vivre un échec au lit car cela leur fait sentir être inférieurs et touche leur estime de soi. Alors, le stress senti lors du rapport sexuel et la peur de ne pas être à la hauteur affectent forcément la performance sexuelle de l'homme. Puisque tout se passe dans la tête de l'homme,  c'est l'angoisse d'échouer qui provoquera un échec réel.

La sexualité dépasse les facteurs physiques pour impliquer la psychologie. En effet, les sexologues soulignent toujours l'importance de la psychologie dans le fonctionnement sexuel. L'éjaculation est l'une des fonctions qui dépendent gravement de l'état psychologique de l'homme. L'éjaculation précoce est un problème qui est dû la plupart du temps au stress senti lors de la rencontre amoureuse. Inconsciemment, l'homme va éjaculer rapidement pour échapper cette situation stressante. De plus,  Le fait de trop focaliser sur son éjaculation ou de s'angoisser d'éjaculer va entrainer une éjaculation précoce rapide.

C'est extrêmement embarrassant pour l'homme de frustrer sa partenaire par un plaisir coupé et de ne pas arriver à la satisfaire. Si cela vous arrive pour la première fois, ça peut être moins alarmant que vous le pouvez penser. Tous les hommes admettent leur échec à retenir leur flux éjaculatoire au moins une fois dans leurs vies. Il ne faut jamais oublier que plus on stress plus on accélère la venue de son éjaculation.

Si vous vous trouvez dans l'impossibilité de faire durer le plaisir de votre couple dans la moitié ou la majorité de vos rencontres sexuelles, vous devez agir vite pour que le problème n'empire pas. Il ne faut pas s'habituer à des solutions temporaires en utilisant les produits à effet anesthésiant qui ont des résultats temporaires mais aussi des effets secondaires. Il vaut mieux faire un investissement à long terme en optant pour une solution définitive et durable. Ceci ne peut pas être réalisé en optant pour des médicaments basés sur des produits chimiques mais plutôt sur un remède à base de plantes qui renforce naturellement votre potentiel de contrôler votre éjaculation. PremaStop vous donne la chance de bénéficier d'une diversité de plantes efficaces qui régularisent parfaitement le processus éjaculatoire. 

Pour plus d'informations , cliquez sur le lien ci-dessous !

http://www.premastop.com

imagef26.gif

 

22/06/2013

Pourquoi le Sexe est bon pour la santé

sexualite.jpgDe nombreuses études le confirment : le désir, cette pulsion de vie contribue à notre longévité. Tout simplement parce que le plaisir de faire l’amour rend heureux, et que l’état de félicité est excellent pour le système immunitaire. Le plaisir physique, source d’énergie, favorise un meilleur équilibre hormonal. L’explosion des endorphines dans le cerveau au moment de l’orgasme crée cette sensation d’euphorie, puis de bien-être : calme, réduction du stress et de l’anxiété et sommeil récupérateur à la clé.

L’hormone du câlin

L’hormone qui nous met dans cet état et nous rend accro l’un à l’autre, c’est l’ocytocine. Boostée par les caresses et les baisers, elle atteint son maximum dans le sang au moment de l’orgasme. Bien connue pour déclencher l’accouchement et développer l’attachement mère-enfant, l’ocytocine joue également un rôle dans la protection contre le cancer du sein. Libérée par la stimulation des mamelons lors des échanges sexuels, elle aiderait à éliminer les éléments carcinogènes des glandes mammaires. « Les femmes dont la poitrine est régulièrement caressée pendant les échanges sexuels sont mieux protégées du cancer du sein. C’est ce que révèle une étude de 1995, explique un gynécologue, et sexothérapeute. Faire l’amour booste la circulation générale et locale. Des relations sexuelles régulières abaissent ainsi les risques de phénomènes inflammatoires qui font le lit des cancers et des maladies cardio- vasculaires. En cas d’abstinence, il est donc conseillé de se caresser. »

 Les hommes aussi concernés

« Du côté masculin, une étude américaine, réalisée sur 30 000 hommes et confirmée par une étude australienne, montre que des éjaculations fréquentes abaissent le risque du cancer de la prostate », explique le cardiologue américain, le nutritionniste .Les statistiques sont plus que précises : à partir de douze éjaculations mensuelles la prévention devient significative et vingt et une éjaculations par mois réduisent ce risque d’un tiers. En effet, le massage prostatique effectué lors du rapport et l’émission de sperme contribueraient à éliminer les cellules carcinogènes. Et il réduirait aussi les microcalcifications qui s’accumulent dans la prostate. Là encore, les études soulignent qu’en l’absence de rapports sexuels, la masturbation protège la prostate.

 

Les besoins du coeur

pilule maxosize.jpgÀ la trappe l’idée que l’activité sexuelle est dangereuse pour le coeur. Au contraire. Chez les femmes c’est l’abstinence, mais aussi l’insatisfaction qui augmenterait les risques d’infarctus du myocarde. Chez les hommes, selon une étude de l’université de Bristol de 1997, le risque de mortalité cardio-vasculaire est divisé par deux pour les amateurs de plaisir sexuel. Excellent exercice physique, l’activité sexuelle augmente la fréquence cardiaque, élimine les toxines par la sueur et tonifie les muscles.

Mais faut-il vraiment comptabiliser les échanges sexuels, pour s’assurer santé et longévité ? « On peut avoir l’orgasme triste, purement électrique, sans aucun sentiment de plénitude et de réalisation. Ce qui fait l’alchimie d’une sexualité épanouie, ce n’est pas la quantité, mais la qualité de nos échanges. » La sexualité qui équilibre corps et esprit est avant tout affaire de désir. « Et c’est ce désir, sexuel ou non, qui est fondamentalement réparateur », insiste le psychothérapeute.

Comment entretenir son désir quand on est seul ?

En prenant du plaisir à ressentir, tout simplement ! En se plongeant dans des lectures sensuelles. On n’hésite pas non plus à s’épancher entre amis sur le sujet. Enfin, on joue en permanence avec sa sensualité, en se masturbant, en se faisant masser ou en se massant. L’idée est d’extravertir ses sens, en se parfumant, en se délectant à table, en roucoulant quand on chante, en faisant la fête sensorielle avec la nature, le vent sur la peau, le sable sous les pieds, les bras autour des arbres…

 

 Entretenir l’attirance

Ils vivent ensemble depuis quinze ans, vingt ans et plus, et pris par leurs obligations professionnelles et familiales, ils ont mis peu à peu leur sexualité entre parenthèses. Ce n’est pas pour autant la fin de l’amour. Selon un sondage « les trois quarts des retraités en couple sont amoureux ». Alors quand on s’aime, on se demande comment profiter de cet amour. On peut déjà donner du temps à sa relation. Partir seuls en week-end. Noter, chacun de son côté, les cinq critères qui faisaient « que c’était bien avant ». Et oser se parler de ses fantasmes.

« Parler estompe la gêne et les malentendus. Le grand ennemi du désir c’est le silence. » On peut aussi réapprivoiser le rapport de peau à peau. « Les massages sont une bonne idée, mais sans enchaîner sur un rapport sexuel, du moins au début. Il faut prendre le temps de voir ce qui se remet en place dans l’attention du corps de l’autre. »

 

 Pour En Savoir Plus sur les plantes pour augmenter le niveau de la libido visitez le Site:

http://www.herbal-medecine.com

Comment traiter l'éjaculation précoce naturellement

 premastop,achat premastop,dysfonction erectile,désir sex,ejaculation premature,ejaculation rapide,ejaculation retarde,premastop france,éjaculation précoceLa personne souffrant réellement d’éjaculation précoce est celle qui éjacule systématiquement en moins d’une ou deux minutes.
Bien que les femmes n’éjaculent pas systématiquement, elles peuvent aussi souffrir du fait d’avoir trop rapidement leur orgasme.
On parle d’éjaculation précoce primaire lorsque l’homme a toujours éjaculé de façon incontrôlée, depuis son premier rapport sexuel, malgré une longue expérience et des rapports sexuels répétés, avec des partenaires stables. On parle d’éjaculation précoce secondaire lorsqu’un homme qui n’avait pas de problème de contrôle de son éjaculation s’y trouve soudainement confronté de façon répétée. Souvent c’est à la suite d’un choc émotionnel que l’éjaculation précoce apparaît.

1084236464.jpg
Il existe différentes méthodes sérieuses permettant d’améliorer ce problème. Cependant elles demandent :

* Un réel investissement de l’homme (et de sa compagne) ;
* Une réelle volonté de s’en sortir et une motivation forte (la résolution d’un tel problème passe la persévérance et le fait de ne pas se décourager lors des moments de déception qui ne manqueront pas de jalonner la période de rééducation) ;
* Un travail mental pour reprendre confiance en soi, aidé par sa partenaire. L’appui d’un médecin compétent dans ce domaine ou un sexologue est donc à recommander.

Il est à savoir également que :

* L’éjaculation précoce n’est pas due à une malformation physique ;
* L’hypersensibilité du gland que ressent l’éjaculateur précoce est totalement réversible ;
* Ce trouble n’est pas sa faute, que ce n’est pas une maladie, mais au contraire, une preuve d’un bon fonctionnement.


Voici les exercices à suivre dans un premier temps :

* Éviter de contracter la musculature pelvienne et les adducteurs des cuisses, car cela précipite l’éjaculation. Il faut au contraire se relâcher comme lors de la miction, et apprendre progressivement à anticiper le réflexe éjaculatoire.
* Effectuer quotidiennement des séries de musculation de la zone du périnée permettent progressivement de prendre conscience de l’existence de ces muscles et de découvrir des façons de les utiliser, en particulier les effets sur l’excitation des contractions ou des décontractions.
* Apprendre à repérer les sensations qui annoncent l’imminence de l’éjaculation afin de ne plus se laisser surprendre par son éjaculation.
* Aborder des techniques de relaxation, comme la sophrologie, ont ici tout leur intérêt et peuvent permettre à l’homme de mieux habiter son corps et d’accroître sa capacité de repérer le seuil éjaculatoire.
* Effectuer des séances de masturbation pendant lesquelles on s’astreint à ne pas éjaculer avant un certain temps. Cela permet d’apprendre à séparer excitation et éjaculation.
* Aborder la masturbation autrement : d’ordinaire, l’homme cherche dans la masturbation le soulagement par l’éjaculation, d’une certaine tension sexuelle. Malheureusement, il acquiert ainsi un automatisme d’excitation rapide qui l’amène vers une éjaculation plus rapide. Pour contrer cela, il faut apprendre à savourer toute la masturbation, à prendre plaisir à une érection et à une excitation qui durent, à mieux repérer ses niveaux d’excitation sexuelle.

Dans un second temps, il y a plusieurs exercices à pratiquer selon les programmes de rééducation envisagés :

* Injonctions paradoxales (éjaculez le plus vite possible !) ;
* Séances programmées de massages mutuels ;

* La technique comportementale inventée par Seemans et reprise par Masters et Johnson : le squeeze

Elle consiste à demander à la partenaire de serrer fortement la base du gland à un signal de l’homme. Cette méthode est efficace si le signal de l’homme est réalisé suffisamment tôt, c’est-à-dire avant de sentir le risque d’éjaculer.

En fait, l’essentiel n’est pas tant le serrement que son signal ; car qui dit signal dit repère : l’homme souligne (repère) ainsi le niveau d’excitation atteint. Il étalonne son excitation. Le serrement n’a pour but qu’une réassurance.

On comprend que si le signal est effectué trop tard, au moment où l’homme sent qu’il risque d’éjaculer, ce serrement va comprimer l’urètre empêchant provisoirement au sperme de s’évacuer ; au relâchement, il coulera sans pression.

La solution médicamenteuse

Depuis quelques années, des médecins peuvent proposer un antidépresseur inhibiteur, la sertraline (50 mg/j) ou la paroxétine (20 à 40 mg/j), qui semblent donner les meilleurs résultats. Cependant, ces médicaments doivent être prescrits en association avec l’approche psychodynamique et comportementale, et vus comme une aide temporaire. Comme tout médicament, le recours à des antidépresseurs a des effets secondaires plus ou moins gênants et doit se faire dans le cadre d’un suivi médicalisé.Pour cela les traitements à base des plantes sont les plus conseillé car ils n'ont aucun effet secondaire.

Avis d'un Médecin: Dr.Albert

Les traitements à base des plantes sont les plus conseillé dans le monde de la santé de l'homme vue que ce traitement n'a aucun effet secondaire.A titre d'exemple Premastop est le traitement 100% Naturel contre l'éjaculation précoce le plus efficace présent sur le marché aujourd'hui. Avec près de 3000 cas qui ont une éjaculation prématurée je recommande toujours l'utilisation Premastop car il :

* A des résultats permanents.

* Permet Une érection beaucoup plus sure et plus puissante

* Réduire le temps de récupération entre les orgasmes.

* Des orgasmes plus intenses et plus long.

* Faire disparaitre l'anxiété et le stress du sexe.

* Optimise votre capacité á stocker et á gérer l'énergie sexuelle

Qu'est ce qu'il fait Premastop?

Les hommes souffrant de d'Ejaculation Précoce sont habituellement invités à pratiquer un certain nombre d'exercices avec peu ou pas de succès.
L'éjaculation précoce est directement liée à un faible taux de sérotonine dans le cerveau. La sérotonine est un neurotransmetteur important qui réglemente les fonctions importantes comme l'appétit sexuel, l'humeur et la perception sensorielle. Un faible taux de sérotonine est la cause de nombreux problèmes, y compris la dépression et l'anxiété. Les plantes composant Premastop agissent en interaction avec les substances chimiques présentes dans le cerveau, cela permet de produire plus de sérotonine. Il en résulte de façon significative, le contrôle du processus d'éjaculation et, éventuellement, une amélioration des relations sexuelles.

Dosage

Prendre 2 capsules par jour de Premastop avec un verre d'eau. Soyez consciencieux et régulier lors dela prise de Premastop, ceci vous permettra de régler votre problème d'éjaculation précoce de façon définitive.
Chaque flacon contient 60 capsules.

Achat Premastop en France

Retarder l'éjaculation